Alicante: nostalgie et bonnes adresses

Si vous me suivez depuis ce poste-ci, la soirée vient tout juste de commencer…

A quelques mètres du bord de mer se trouve El Barrio, fidèle témoin de tous mes excès de jeunesse. La vieille ville est aujourd’hui un labyrinthe de ruelles plus ou moins délabrées, à peu près restaurées, mais toujours aussi peuplées de petits bars et restaurants branchés. C’est au minuscule bar nommé El Coscorron que je me dirige sans hésiter. Niché rue Tarifa, ce bar reste l’un des meilleurs souvenirs de mes années à la fac. C’est ici, entre cartes postales et graffitis, que l’on vient souvent clôturer sa soirée. Un rituel nostalgique que moi-même j’exécute à chaque fois que je suis en ville.

Il serait impardonnable de repartir sans avoir gouté à leur mojito, voire d’en enchaîner plusieurs, le temps que la version Cocktails for Two d’Armstrong s’éteigne tout doucement. C’est incontestablement l’endroit à faire découvrir à ses amis jazzy lorsqu’on passe la soirée dans la vieille ville.

Même de passage, je me débrouille toujours pour rendre visite à certains de mes restos préférés El Piripi ou Taberna del Gourmet, installés depuis longtemps à Alicante. Ici, la palette de couleurs penche naturellement vers le rouge pour les crevettes (produit phare !), ou le vert des tomates de saison. Un riz au homard et des fruits de mer qui méritent, sans aucun doute, chacun de mes détours. Bien sûr le plaisir est double lorsque vous êtes servis a la barra, assis au comptoir, comme les habitués.

Voici mon petit pèlerinage à moi, le temps de quelques jours, un weekend par ci, un pont improvisé par là. Un rituel que j’ai plaisir à reproduire pourvu que la bonne compagnie soit au rendez-vous. Dernières heures en ville, le temps est venu de faire le bilan de mon séjour.

Conclusion, je compte y retourner pour cette belle arrière-saison. Octobre est le mois idéal pour un séjour à Alicante. Alors, pourquoi pas vous ?

MES VALEURS SÛRES pour un weekend à deux

Windsail Location de voilier (avec skipper)
Contactez David au: +34 676 47 38 10
ou windsailcharter@gmail.com

Bar El Coscorron, Calle Tarifa 3 (dans la vielle ville)

Restaurante Piripi, Avenida Oscar Esplà 30

Taberna del Gourmet, Calle San Fernando 10 (aux portes de la vieille ville)

Publicités

2 réflexions sur “ Alicante: nostalgie et bonnes adresses ”

Ne soyez pas timides, dites quelque chose...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s