Archives du mot-clé Afrique

Lewa, j’en crève d’envie!

Lewa Wildlife Conservancy, un safari comme vous en avez toujours rêvé

Ça vous est déjà arrivé de voir les images de tel ou tel endroit et d’en devenir obsédés tellement vous mourez d’envie d’y aller? Ce fut pour moi le cas avec la Lewa Wildlife conservancy pendant nos trois derniers mois d’itinérance au Kenya. A force de visionner des photos pro et des documentaires animaliers ayant été tournés à Lewa, j’ai succombé à ses avances. C’est ce qu’on appelle mettre en pratique un marketing réussi, et moi, s’agissant d’animaux, je reste une proie facile.

Lewa Wildlife Conservancy est située à l’entrée de la région connue sous le nom du Plateau de Laikipia, voisin proche du Mount Kenya. Du temps de la colonisation, cette ancienne zone constituée de ranchs privés fut le terrain de jeu favori des éleveurs européens qui au nom de leur bétail décimèrent tous les animaux résidents, ou presque. Aujourd’hui, ironie du sort, ces ranchs s’attachent plus que jamais à la protection de la faune sauvage au Kenya. Pour vous dresser le portrait actuel, de nombreuses concessions privées, les unes plus exclusives que les autres, peuplent la région de Laikipia et se disputent un tourisme d’élite qui vise à réduire l’impact environnemental et à bénéficier directement aux communautés locales. Une préoccupation tout à fait dans l’air du temps.

Outre sa forte médiatisation, où réside-t-il l’attrait de Lewa ?  Est-ce  un endroit fascinant à ce point ? Il ne faut pas me demander, dans ce billet je ne vais pas rester objective 😉 .

Lewa c’est par ici

2017 et non, je ne regrette rien !

Non, rien de rien, non, je ne regrette rien …  et je repars à zéro.

Et voilà que le 2016 prend le large. En guise de bilan, je dirais que cette année qui s’en va m’a semblé bien courte, spontanée, intense. Un séjour en Afrique qui, à peine commencé, était déjà fini. Une période qui m’aura permis de plonger au plus profond de moi-même, de freiner et de savourer la lenteur. De regarder autour de moi aussi, un réflexe vital mais que je négligeais de plus en plus dans ma vie de parisienne. La routine finit toujours par m’embrouiller les sens.

Au moment où je viens d’atterrir en Europe, je ne regrette absolument rien de notre dernière aventure. Au revoir au Kenya, au revoir à l’Afrique… ou dites plutôt « à bientôt », car au fond de moi-même, je préfère penser que ce n’est que partie remise. Nos voyages viennent tout juste de prendre fin. Plusieurs mois de liberté inespérée devant soi, ça n’arrive pas deux fois de suite. En profiter jusqu’à la dernière minute, en savourer jusqu’à la dernière goutte, telles ont été les priorités dès le début de la fin. J’espère arriver à trouver bientôt le bon moment pour reprendre mes récits et le partage de photos sur le blog.

Chers copains de Nairobi qui avez accepté de nous accueillir ces derniers jours, soyez- en vivement remerciés . Dès que nos chemins se retrouvent sur ces nouvelles latitudes plus glaciales, je vous promets de la fondue moitié-moitié à volonté! 😉

Lire la suite 2017 et non, je ne regrette rien !

Le Masai Mara au volant (self-drive)

Découverte de la réserve la plus visitée du Kenya au volant de notre 4×4, petit retour d’expérience sur le self-drive avec, en cadeau, la loi de la savane (gare aux végétariens!).

Tout juste après le Mont Kenya (et non sans un bon massage !) on s’est lancés dans un nouveau périple, plus classique et attendu cette fois-ci. Nous sommes partis sur les pas du tourisme international dans le méga célèbre Masai Mara (« Le Mara » pour les intimes). Venir au Kenya sans visiter le Mara, c’est comme passer à Paris et ne pas rendre visite à la Dame de fer. Un fantasme assez réducteur, car il y a bien plus que cela au Kenya. Avec tout ce que je vous montre sur le blog depuis plus d’un an j’espère que le message est bien passé : le Mara c’est bien le Kenya mais le Kenya n’est pas que le Mara !

Sillonner les pistes du Masai Mara avec sa voiture n’est pas un choix ordinaire. Le voyage est long, laborieux, fatiguant et tellement rocambolesque! 😉 Comme nous ne sommes pas du genre à choisir la voie la plus facile, on s’est dit que,  pour une fois qu’on avait du temps devant nous, autant partir avec notre 4×4. Finalement, se rendre (et circuler) dans la réserve animalière la plus célèbre du Kenya au volant de son propre véhicule s’est révélé assez marrant, et je vous promets que cela n’a rien d’audacieux. Malgré les avis démotivants, nous avons voulu tester le Mara en self-drive. Cette première expérience a été concluante pour la suite de nos voyages.

Lire la suite Le Masai Mara au volant (self-drive)

5 things I did while YOU were on holiday

{ou quelques façons différentes d’aborder la rentrée}

Lorsque je vous racontais que cet été je n’avais pas trop profité des vacances à ma façon habituelle (voyage par-ci, voyage par-là),  je disais vrai. Et pourtant ce ne sont pas les jours de congés qui m’ont manqué. Je crois, d’ailleurs, que je n’en avais pas eu autant depuis depuis depuis… Cette année, ces moments d’oisiveté ou staycation, comme diraient les anglophones, j’ai choisi de les savourer autrement, plus parcimonieusement, afin de démarrer cette rentrée d’un bon pied. C’est que du peps, je vais en avoir énormément besoin!

Voici en quelques points ce qu’a été mon été pendant que vous profitiez des longues semaines de farniente, veinard(e)s !

❶ J’ai réussi à trier les 2000 photos prises pendant mon séjour en Islande en mai dernier. Je vais enfin pouvoir partager quelques souvenirs et coups de ♥♥ avec vous (j’y travaille, j’y travaille). Maintenant, il ne me reste plus qu’à plonger dans le classement des quelques milliers de clichés pris par Mr J ! Et oui, on a tous les deux le bouton d’obturateur facile…

❷ Je me suis encore pris un an dans la figure. Il s’est glissé comme ça, tout en douceur et sans frapper à la porte. Un an de plus n’est à première vue rien de particulièrement héroïque, sauf que celui-ci vient remplir la dizaine à ras bord. Il faut beaucoup aimer les chiffres ronds, et 40 ça commence à bien faire !

❸ J’ai soufflé (pour lui) la deuxième bougie de mon carnivore domestique préféré : Arsène. C’est lui le garant du bon karma de la maison : Home is where my cat is ! (Ah bon ? Ce n’est pas ce qu’on dit ?)

Arsène_chat_noir

❹ J’ai quitté mon job ou… j’ai viré mon boss, vous conviendrez que tout est une question de perspective. D’accord, ce n’est pas la première fois, mais je vous rassure, c’est toujours pour une très bonne cause!

❺ Je déménage en Afrique, et plus précisément au Kenya. La promesse d’un changement d’étape s’est présentée fin mai et, vu que nous avons accepté le défi, ça y est, on repart!

traveler-748246_1280

Oui, c’est une façon comme une autre d’aborder la quarantaine. Et puis, sait-on jamais, je songe même à rédiger mes billets en Kiswahili 😉

C’est donc ainsi que, quelque peu poussé par les circonstances, Un pied ici, un pied là-bas se délocalise prochainement au Kenya. A croire que les astres se sont conjurés pour que je mette un pied encore un peu plus loin !

Pour l’instant, prisonnière d’une logistique d’expatriation sans fin, j’ai du mal à voir le bout du tunnel. Mais dès qu’on aura le fameux work-permit entre les mains, cela revient à peu près à crier « Sésame ouvre-toi ! », je suis persuadée qu’il y aura plein de découvertes à la clé. J’ai hâte de m’en faire la porte-parole !

Stay tuned !

… et surtout, profitez bien de cette nouvelle rentrée. Le mois de septembre a la magie de remettre le compteur de projets à 0, c’est le mois de toutes les promesses. Que de nouvelles idées cogitées pendant l’été qui nous aident à passer le cap de la reprise et à redémarrer avec les batteries bien chargées !

Mais alors VOUS, qu’avez-vous fait cet été pendant que MOI je remplissais des cartons ?

**Photos des valises libres de droit