Écosse: Aberdeen la grise

Une petite semaine entre forteresses ravagées par le temps, prairies aux mille moutons, landes mythiques et couleurs locales. C’est ça l’Aberdeenshire. Des vacances parfaites pour le corps et pour l’esprit !

Dans mon dernier billet, j’évoquais mon récent séjour en Écosse. Quelques jours de vacances entre potes mais aussi l’anniversaire d’une amitié débutée il y a vingt ans dans ce pays si fier de ses clans et de ses tartans. L’Écosse est pour moi comme l’Islande, une promesse de bien-être pour le corps et pour l’esprit. Ça fait toujours l’effet d’une purge ! 

Mais un séjour en Écosse autour du weekend de Pâques ? Et oui, c’est risqué ! Déjà que la météo là-bas fait des caprices même au plus chaud de l’été… Donc comme attendu, la grisaille était au rendez-vous, quelques belles éclaircies d’autant plus appréciées, des températures typiques de la mer du nord et la pluie par intermittence. Pas de surprise, l’Écosse nous fait du charme.

L’Aberdeenshire se situe au nord-est du pays. Sa capitale Aberdeen arbore depuis toujours une réputation de ville maussade et ennuyeuse en honneur à la couleur grise argentée de ses bâtiments. Une légère impression d’inhospitalité qui s’accentue les jours où la météo se braque. Paradoxalement, elle possède l’un des ports les plus animés du Royaume Uni avec son trafic interminable et son importante industrie du pétrole. Je trouve aussi que le tourisme ne s’y intéresse pas assez car la proximité d’Édimbourg, certainement plus charmante, lui fait de l’ombre. Elle mérite néanmoins qu’on y fasse un tour. Ses points forts : à proximité se trouvent le Parc Naturel le plus vaste de la Grande Bretagne, les Cairngorms, et l’une des régions le plus réputées au monde pour sa production de whisky, le Speyside. Ces deux points font d’Aberdeen une excellente base pour rayonner ensuite dans tout l’Aberdeenshire. Ça je vous le garantis 😉 .

Aberdeen connue comme « la ville de granite » (The Granite City) recèle quelques petites balades et découvertes très sympas. Aussi quelques écueils, comme l’accent des Aberdonians qui est tout un défi même pour le plus aguerri des linguistes !

Toujours avec l’idée de réduire au minimum les trajets en voiture et mieux rentabiliser son temps sur place. Voici quelques circuits que je vous suggère en 2 blocs séparés. L’un permet de connaître la ville d’Aberdeen, l’autre de se faire une idée de ses alentours, et son potentiel de dépaysement.

Castlegate-Aberdeen

Aberdeen ville, ou The Granite City

Je vous propose de commencer la balade à Union Street, l’axe principal et incontournable. Bordée de bâtiments imposants, cette rue regroupe toutes sortes de commerces et de pubs. Jetez un coup d’œil aux jolis jardins d’Union Terrace, logés en contrebas, près du Théâtre National. Non loin se trouve la vieille église de St Nicholas Church et son cimetière poétique en plein centre ville. Quelques bâtiments remarquables qui valent le coup d’œil, puisqu’il s’agit ici de la splendeur du granite : le Marischal College qui vient de retrouver sa couleur argenté, et le Mercat Cross à quelques centaines de mètres.

Union-Terrace-Aberdeen

Marischal-College-Aberdeen

Au nord de la ville, et à moins de 2km du centre, nous sommes dans l’Old Aberdeen. Un charmant quartier qui n’est pas le plus ancien de la ville malgré son appellation. Un coin  aux ruelles pavées qui accueille aujourd’hui les bâtiments de l’University of Aberdeen. Rien ne semble avoir bougé ici ces derniers vingt ans (à l’exception de la bibliothèque universitaire flambant neuve !). J’adore cet endroit. Vous passerez devant l’élégant King’s College et sa belle chapelle, mais aussi près de l’église St Marchar’s et son cimetière aux pierres tombales recouvertes de mousse. De rêve ! C’est un quartier que je connais bien car je le traversais souvent pour me rendre à la fac. Un peu plus loin, les jardins de Seaton Park, très printaniers en ce moment, sont le lieu idéal pour un pique-nique. Le bus numéro 20 vous y emmène.

Encore un lieu très pittoresque non loin de Seaton Park, juste derrière la résidence universitaire. Pour cela, traversez le Park jusqu’aux Hillhead Halls of Residence. Continuez sur Don Street jusqu’au joli pont de Brig o’balgownie qui enjambe la rivière Don. Traversez le pont et baladez-vous sur Cottown of Balgownie où des charmants et colorés cottages s’alignent côte à côte. Vous êtes dans le quartier de Bridge of Don. De là, vous pouvez tout aussi bien continuer jusqu’à la plage qui est à 15 minutes à pied. Vous prendrez l’un des bus qui circulent sur King Street pour retourner au centre.

Cottage-in-Balgownie-Aberdeen

Puis un dernier petit endroit bien pittoresque que je ne connaissais pas auparavant: le vieux port ou le village de pécheurs de Footdie (prononcer « fittie ») situé à l’extrême est du port. Un ensemble de maisonnettes de pêcheur (on ne dirait pas) s’alignent en formant des blocs rectangulaires, et tournent le dos à la mer. Par météo souriante, des jolis couleurs et des jardins fleuris. Prendre le bus numéro 15 pour retourner au centre.

Footdie-Aberdeen

 

Note : Le meilleur moyen de visiter l’Écosse : en voiture. Toutefois, stationner à Aberdeen est une grosse galère : parking interdit un peu partout et limité à 2 ou 3h dans le centre. Il faut se méfier, la police est (très) agressive avec les contraventions. Nous en avons fait les frais à cause d’une petite minute d’inattention.

Au fur et à mesure que je rédigeais ce poste, il m’a semblé que faire un seul billet pour deux circuits de visite peut-être excessif. Je ne voudrais surtout pas décevoir ceux qui s’y arrêtent pour les photos. J’y laisse un peu de place.

A bientôt pour une séquence autour d’Aberdeen? Cela vous laisse le temps de me dire comment vous avez trouvé les charmes discrets de la ville de granite…

Publicités

11 réflexions sur “ Écosse: Aberdeen la grise ”

    1. Tant mieux! Brexit ou pas Brexit, l »Écosse est fantastique et il y a bien plus que les Highlands! Je te souhaite de pouvoir y aller un jour, les beaux oiseaux ne doivent pas y manquer non plus.

      Aimé par 1 personne

Ne soyez pas timides, dites quelque chose...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s