Oeufs de Pâques décorés avec des pois et du colorant alimentaire

C’était Pâques sans chocolat

Sur instagram ce poste serait digne d’être étiqueté avec un #latergram …  par là il faut comprendre que ne maîtrise pas son emploi du temps celui qui veut. J’avais promis de vous donner des nouvelles de mon weekend de Pâques mais Nairobi est en train de faire de moi la reine de l’inconstance. Bref, j’en étais où ? Vacances ? Farniente? Ah oui, le weekend pascal! Pour faire court,  on ne risquait pas de voir le chocolat nous faire de l’œil dans les vitrines … Ici le choco est un caprice onéreux qui a la fâcheuse habitude de fondre pendant que vous faites la navette entre le supermarché et la maison. Et oui, parce que nous avons 30 ºC depuis plus de trois semaines! Mamie se figure bien qu’avec le thermomètre de Galilée en ébullition, à Pâques on ne s’est pas languis du ragoût de lapin, ni du gigot au four et sa farandole de flageolets à l’ail. Je commence à croire que la mousson n’est qu’une invention des locaux pour qu’on retrousse chemin.

Manque de chocolat authentique, j’ai détourné mon enthousiasme vers la déco d’œufs avec les piètres moyens qui me sont donnés.  Vous conviendrez que l’expérience a été un sacré ratage… mais je vous assure qu’il est impossible de faire tenir des gommettes  par des températures de bain turc.  Sawa sawa, le résultat n’est pas digne de Fabergé mais ils étaient très savoureux ces œufs et ils nous ont bien rendu service pour le pique-nique en safari (attention, j’ai pris des plein-air pour respecter le caractère sauvage du Kenya).

Vous ne trouvez pas que ceux de l’an dernier avaient l’air plus joyeux? 😉

Du côté des festivités, nous sommes dans un pays essentiellement chrétien où le weekend de Pâques s’observe obligatoirement.  Du côté du boulot, ce sont des jours fériés et, en théorie, l’occasion d’ambitionner un weekend prolongé. Je nuance « en théorie » parce que dans la pratique… chez nous ça a fini en pause éclair 😦 . Mr Expat étant rentré du Nigéria le vendredi soir même, nos aspirations se voyaient déjà grignoter en partie, sauf qu’un atterrissage in extremis nous a décidément ouvert la possibilité de faire un bref séjour au vert à proximité de Nairobi. Aussi courte soit elle, toute occasion est bonne pour profiter des beaux couchers de soleil kenyans et de l’omniprésence de la nature. Parce que comme j’aime dire souvent, ici l’herbe n’est pas plus verte ailleurs mais l’air est à tous les coups moins pollué hors de la capitale.

Alors plutôt que de rester à la maison nous gaver de chocolat local, dont les taux faramineux de beurre de cacao, sucre et lécithine de soja vous abrègent l’espérance de vie d’au moins 5 ans, nous sommes repartis nous la couler douce au bord d’un des lacs du Kenyan Rift Valley: le lac Elementeita (c’est mon préféré, alors ça finira en poste dédié !). Le Rift Valley vous l’avez déjà entendu mentionner de passage dans d’autres billets, ne désespérez donc pas, je finirai par vous le présenter ce Grand Rift vu du côté kenyan !

Et alors vous, c’était quoi en ce début de printemps dans le nord? Des œufs, des lapins ou des pâquerettes ? 😉

Happy week !

So

Publicités

4 réflexions sur “ C’était Pâques sans chocolat ”

  1. Comme déjà évoqué avant, Pâques s’est fêté sous la pluie ! On compense la grisaille par les bons chocolats (et pas seulement à Pâques…). Mais, le Printemps tardant un peu, je troquerais bien du chocolat contre un peu de soleil et de nature kenyane 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Nous c’était pissenlits sous la pluie ! (voir photo sur facebook, car je ne sais pas encore comment ajouter une photo en réponse).
    Mais comme chacun sait « dans le pissenlit tout est exquis » ! (en référence avec « dans le cochon,… » dans une autre rime !).
    En poussant un peu plus sur ce plan, nous pouvons même mixer les deux; cela donne de délicieuses recettes, par exemple la salade (de pissenlits bien sûr) aux lards, recette « nationale » des Ardennes: et « dans la salade aux lards, rien n’est laissé au hasard, c’est de l’art ! ».

    Aimé par 1 personne

    1. LOL! Je te sens poétique en ce début de printemps Denis! Pour ton info, tu ne peux pas ajouter des photos sur mon site… d’ailleurs, ne t’avise même pas! J’ai vu comment tu t’éclates sur facebook! 😉

      J'aime

Ne soyez pas timides, dites quelque chose...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s