Détail d'un sapin de noël décoré dans un marché de noël au Kenya

Féerie de noël en bikini

Découverte des marchés de l’avent à Nairobi

Tout comme j’aime les températures languissantes de l’automne, j’aime aussi le froid piquant de décembre et les nuits givrées de janvier. Tout dans les premières semaines de décembre suinte la magie et l’avant-goût des fêtes. Le fameux (et gourmand) calendrier de l’avent ne fait pas partie de mon éducation culturelle hispanique mais cela ne m’empêche pas de vivre cette période comme un temps d’attente, un temps festif. C’est là que j’aime profiter de quelques congés pour découvrir noël « chez les autres », et profiter d’un hiver dans les règles ! Ainsi nous avons passé plusieurs années de suite nos vacances de noël à Budapest (quelle ville fantastique !) et puis l’an dernier j’ai exaucé un vieux vœu touristique : visiter Prague en hiver.

Les marchés de noël prenant en Europe un air de plus en plus « Made in China », je préfère tracer vers l’est où j’ai l’impression que le vin chaud et l’Eierpunsch ont le goût de l’authentique. Cette année, me voilà prête à changer la choucroute et les kürtőskalács par quelque chose d’un peu plus exotique.

A Nairobi, bientôt notre thermomètre affichera 28 C ! Vous vous demandez sûrement comment fête-t-on noël au Kenya. Et bien, je suis très tentée de vous dire : en bikini ! 😉 Ce serait presque vrai si ce n’était parce qu’en ce moment même on enchaîne des jours ininterrompus de grosses pluies tardives !

Je ne voudrais pas vous décevoir mais tout ce que j’ai vu jusqu’ici pouvant symboliser noël à Nairobi me rappelle l’Europe. J’ai même cru apercevoir plusieurs fois le Père Noël à la sortie du supermarché ! Non, lui, il n’était pas en bikini…

Photo premier plan du Père noël

Sinon, une attraction qui vaut le détour c’est le marché de noël sous les tropiques.  Dès le premier weekend de décembre, Nairobi déploie ses nombreux marchés de l’avent. Enfin, c’est moi qui ai entrepris de les appeler ainsi alors même qu’on ne trouve ni marionnettes, ni chants de noël, ni crèches vivantes, ni lumières féeriques… Bref, tout ce à quoi ressemble le noël le plus universel. Le principe du marché est le même qu’en Europe, à quelques exceptions près: vous achetez du 100%  Made in Kenya.

Et, bizarrement, on y retrouve une grande constante : la boustifaille !

Fromage cheddar aux herbes en cubes, marché de noël Kenya

Ces événements qui annoncent l’imminence des fêtes de fin d’année sont aussi gais et conviviaux que chez vous, voire encore plus, la clémence de la météo aidant… A cette occasion, on se retrouve en famille ou entre amis, ou les deux, dans des jardins fabuleux qui prennent un air très comparable aux biergarten. On ne qualifierait pas l’ambiance de traditionnelle … mais en tout cas c’est très festif ! J’en ai fait plusieurs avec Mr Expat et c’est vraiment la sortie du weekend pour petits et grands, locaux et étrangers. Peut-être aussi quelques touristes, égarés, hors saison.

Ça vous dit, la balade exotique?
Alors laissez-vous guider en images parmi les stands de l’un des l’événement le plus populaires du noël Kenyan !

Nous avons participé à deux des principales manifestations commerciales de l’avent à Nairobi, des vrais attroupements de citadins ! Le Bizbaz (Bizarre Bazaar) qui s’est tenu cette année dans le Karura Forest, l’un des gros poumons verts de Nairobi. Un marché de noël hyper sympa établi en plein milieu d’une belle forêt. Se retrouver au mois de décembre dans une clairière peuplée de tentes genre cocktail de mariage, ça dépayse ! C’était un dimanche super ! Les lieux un peu muddy (oh my god, qu’est-ce que je vais faire ici avec ma garde-robe parisienne… ?) juste après que les nuages se soient déversés sur la ville pendant la matinée entière.

Et puis la semaine suivante, la Xmas Box. Cette dernière dans un sublime jardin du quartier résidentiel de Karen : le Karen Manor. Des appellations qui font rêver… le quartier aussi, je vous assure. Un peu excentré quand même mais on s’y verrait bien installés, nous !

Jardins d'un quartier huppé de Nairobi

Karen Manor Gardens, Kenya

Ces manifestations sont le point de rendez-vous de créateurs et marchands d’artisanat de Nairobi ou du Kenya en général, certains accourent de très loin. C’est du travail local en tout genre : coton, laine, bois, pierre à savon, recyclage, mobilier, habillement, gravure… Une belle façon de passer en revue le panorama de l’artisanat local (au sujet duquel je risque fort de m’attarder dans des futurs billets), une matière qui me passionne. Parmi les artisans, on déniche toujours quelques projets sociaux, principalement des associations ou coopératives créées par et/ou pour des femmes locales. C’est là que j’encourage de faire ses achats, j’ai eu des vrais coups de cœur. Les dégustations de produits locaux en tout genre ne manquent pas non plus!

Et, au cas où on oublierait que nous sommes dans un marché de noël, on y trouve quelques crèches taillées dans des calebasses, rien d’étonnant pour un pays qui est à 80% chrétien. Voilà pourquoi tout dans la ville possède des résonances familières.

Crèche taillée dans une calebasse, artisanant du Kenya

Le travail du sisal quoique très présent, il est devancé par le tissu qui reste le roi avec sa ribambelle de motifs et de matières : les kangas, le kikoi et le kitenge. Je vous en parlerai l’un de ces jours car la richesse des tissus traditionnels se décline dans tous les objets du quotidien. Je ne vais pas me mentir : la plupart de ces objets sont à destination des étrangers. Pour un premier marché de noël, mon impression générale a été celle de me retrouver dans un vaste terrain de jeux pour expats et White Kenyans. D’ailleurs, le hasard fait que tous ces événements sont situés stratégiquement deux semaines avant que tous les étrangers s’envolent outremer auprès de leurs familles. C’est le rendez-vous du shopping avec un grand point positif : tous ces business autour de l’artisanat sont forcément générateurs de formation et d’emplois locaux.

A Nairobi, les tentes prennent la place des chalets de bois, et quelque chose qui ne manque jamais ici : une mousse bien fraîche. Nous on repère derechef les bons plans bière par ci et par là. De même, il faut croire que les saucisses allemandes choisissent toujours le bon endroit au bon moment ! Qu’est-ce que je vous disais plus haut ? La boustifaille… sans doute la preuve irréfutable que certains instincts primaires ne connaissent pas de nationalité 😉

Vous voyez donc, entre le marché de l’avent et le marché tout court, c’est un beau compromis pour notre premier noël kenyan. Une expérience aux antipodes des marchés européens de saison. Comme cette année notre noël prend des airs australes, on commence déjà à envisager quelques façons sympas de mettre à profit les quelques jours de congés volés au mois de décembre. Personnellement, je ne devrais pas quitter le pays car mon visa touriste expire en fin d’année et mon permis de résidence n’est pas pour bientôt… Alors, pendant que je me fais toute discrète pour les officiers d’immigration, avec un peu de chance, nous aurons encore droit au vin chaud et aux mince pies !

Et vous, que faites vous à noël ? Plutôt en famille ? Ou contrées exotiques et lointaines ? J’ai presque oublié que vous êtes en hiver!

Publicités

7 réflexions sur “ Féerie de noël en bikini ”

    1. C’est mieux, ça va vous préparer à des températures plus réalistes. Vous auriez la nostalgie du froid avant le grand départ? 😉 On commence le compte à rebours! Bises

      J'aime

    1. L’été en hiver? Je trouve qu’il n’y a pas meilleur moyen de se dépayser! J’en connais pas mal qui partent au bout du monde à noël, moi je n’ai pas vraiment fait exprès! 😉 Et toi, tu pars auprès de ton chéri pour les fêtes?

      Aimé par 1 personne

Ne soyez pas timides, dites quelque chose...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s