Courdoue est une fête!

Avant-goût du Festival des patios 2015.
Dates et conseils pour la visite du 4 au 17 mai 2015.

Vu les milliers de merveilles que protège actuellement l’UNESCO sur la planète, il n’est pas rare qu’un site classé se glisse, à un moment ou à un autre, dans mon itinéraire de voyage. Certainement aussi dans le vôtre ! C’est toujours une idée séduisante… mais trompeuse car, à moins de se tourner vers « l’immatériel » comme la gastronomie (et encore…) ou les traditions populaires, l’équilibre budgétaire en prend un sacré coup. La bonne nouvelle, c’est que l’événement classé à l’Unesco dont je vous parle en cette occasion ne demande pas de frais supplémentaires. Voilà le prétexte qui pourrait vous motiver à faire un petit tour dans le sud de l’Espagne.

Avec l’arrivée des beaux jours, et comme je sais que vous avez apprécié mon billet sur les serres de culture d’orchidées en région parisienne, j’ai envie de vous proposer une nouvelle visite au goût de printemps : le Festival des patios qui se tient à Cordoue chaque année au mois de mai. Une manifestation saisonnière du sud de l’Espagne qui connaît un succès grandissant auprès du tourisme étranger, mais surtout, une découverte de Cordoue pas comme les autres.

Qu’est-ce donc qu’un « patio » ? Selon le Larousse en ligne :

PATIO, subst. masc. Espace découvert clos autour duquel sont disposées, et sur lequel s’ouvrent, en général par des portiques, les diverses pièces d’une habitation.

Dans le sud de l’Espagne et la Méditerranée, c’est bien plus que cela. On trouve le patio immanquablement dans les habitations du sud du pays, héritières des structures de construction romaines et/ou musulmanes. Dans une région aussi chaude que l’Andalousie, l’habitat traditionnel tourne autour de cette pièce noyée dans une végétation abondante, et souvent pourvue d’une fontaine ou d’un puits qui peuvent servir à recueillir l’eau de pluie.

A travers le Festival, Cordoue met en valeur cette spécificité architecturale comme aucune autre ville dans le sud ne saurait le faire.

Cette fête ayant été institutionnalisée en 1933, la Ville de Cordoue organise depuis un concours des plus beaux patios, où les maisons participantes se parent d’une myriade de plantes fleuries, d’arbres fruitiers et d’objets traditionnels. Un jury passe ensuite dans chacun des patios concurrents pour les admirer et les noter.

Fermées en temps normal, les cours intérieures de toutes ces maisons privées se dévoilent aux touristes et locaux qui peuvent alors accéder à ce patrimoine intime et secret pendant une quinzaine de jours. En cette période, la ville de Cordoue prend des allures d’immense jardin fleuri et, croyez-moi sur parole, sa beauté ne laisse nul indifférent.

A l’occasion du Festival, le visiteur découvre de belles cours intérieures dont les sols dallés et les murs recouverts de mosaïques ou de carreaux de faïence traditionnelle rivalisent de beauté et de détermination. Il n’est donc pas surprenant de trouver dans ces patios, des ateliers d’artistes ou céramistes qui choisissent d’y exhiber les fruits de leur inspiration.

Baladez-vous de patio en patio, sous leurs arcades, et ne craignez pas la chaleur, en mai la température y est idéale. Aux heures les plus chaudes, un agréable crachin s’échappe des fontaines.

Fontaine_patio_Cordoue

Levez les yeux, les beaux balcons en boiserie se mettent sur leur trente-et-un. Festival de patios Cordoba

Fête des patios_1

Des espaces pleins d’ombre et de fraîcheur… c’est là que l’âme de la ville se cache des touristes.
Le clapotis de l’eau qui coule au milieu des cours, ne vous évoque-t-il pas des souvenirs lointains ? C’est l’appel des palais arabes qui vous attendent à seulement quelques pas.

Fontaine_patio Andalousie

Ma mère, grande amoureuse de plantes et de céramiques, s’est fait plaisir en transformant sa terrasse en petit patio andalou. Elle ne pouvait pas avoir de meilleure idée. Notre terrasse-patio est aujourd’hui une pièce incontournable qui accueille retrouvailles, apéros en famille et dîners d’été. Elle est devenue le « poumon vert » de la maison, celui qui nous invite à prolonger interminablement les soirées estivales. Et comme dans tous les pays chauds, l’été, lorsque les températures ne parviennent pas à tomber complément, les parfums des plantes s’amplifient. Inutile de résister aux arômes de jasmin qui vous hypnotisent !

Dates du festival 

Traditionnellement pendant la première quinzaine de mai.
Cette année les patios ouvrent leurs portes du 4 au 17 mai 2015.
Entrée gratuite tous les jours.

Les jours de grande affluence (vendredi à dimanche), il est impératif d’obtenir un ticket gratuit à cette adresse web. Le filtrage à l’entrée des patios les plus convoités n’en sera que plus fluide.

Consulter ou télécharger le programme de visite ici (en espagnol seulement).

Quelques conseils pour bien profiter de sa visite

-Préférez la visite libre, c’est gratuit, sans stress et à votre rythme. Pourquoi ne pas alterner la balade avec quelques haltes bière-tapas pour reprendre son souffle ?  😉

-Chaussez-vous en conséquence, si vous comptez parcourir tous les quartiers. Avec les ruelles pavées, cela tourne vite à la compétition sportive !

-Commencez la balade dès l’ouverture car la fête reste très populaire parmi les locaux et les villes limitrophes. Le weekend vous apercevrez des dizaines de cars stationnés de l’autre côté du fleuve;

-Le Palacio de Viana compte 12 magnifiques patios à lui tout seul : laissez-le pour la fin. Bien que sublime, son jardin artistique est ouvert toute l’année. Privilégiez les patios qui concourent et dont l’ouverture est très exceptionnelle.

Le quartier de l’Alcazar Viejo est celui qui possède le plus de caractère. Les patios les plus anciens se situent aux alentours de la Mosquée Cathédrale dans le quartier de la Judería, mais n’ayez pas peur de vous éloigner du centre, vers les quartiers de San Agustín, San Lorenzo, o Regina-Magdalena vous y serez plus à l’aise pour la balade et la prise de photo. Rassurez-vous, la foule y est moins intense et les patios tout aussi beaux.

Cordoue se visite en toutes saisons, mais j’avoue un faible pour le printemps. S’y rendre pendant le festival des patios, c’est partir à la découverte du côté intime et méconnu de cette ville magnifique. Mais il y a bien plus que des patios à Cordoue, alors faites d’une pierre deux coups… de cœur ! ♥♥

Toujours pas tenté(e)s?

Publicités

7 réflexions sur “ Courdoue est une fête! ”

Ne soyez pas timides, dites quelque chose...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s