Hiver bohémien

L’intitulé de ce billet porterait-il à croire que j’ai un certain penchant pour le vagabondage ? Soyez rassurés. Bohémienne, je ne le suis que d’esprit ! Car dans ce billet, c’est de la Bohème Centrale que je vous parle, et vous livre quelques impressions de mon récent séjour.

S’il est de multiples façons d’aborder l’arrivée de noël, moi j’aime souvent commencer par une petite escapade hivernale. En décembre dernier, je me suis rendue en Bohème Centrale pour un bref séjour à Prague. Cette ville je la craignais et je l’ai repoussée depuis de nombreuses années car elle a toujours incarné pour moi le parfait exemple du tourisme de masse. Victime de son succès, Prague ne parvient pas à absorber le flux constant de touristes. Une fois sur place, on se rend vite compte que ses capacités d’accueil sont rapidement dépassées, du moins dans le centre. C’est justement cela qui peut vous agacer, voir rendre votre séjour (très) désagréable.

Malgré cet apriori Prague ne m’a pas laissée indifférente, loin de là, puisqu’elle a fait grandir mon appétit de découvrir de plus près la République Tchèque.

Voici ce que j’ai aimé à Prague. Et comment j’ai essayé de contourner (avec plus ou moins de succès) les hauts-lieux de passage des visiteurs malgré mon court séjour. Pour un séjour de 4 jours nous avons privilégié l’extérieur. Dans l’ordre, ces idées de balade vont du nord au sud.

L’Avenue de Paris (rue Parizská) dans le quartier juif de Josefov. Une belle alternative si vous n’êtes pas un adepte des longues queues et/ou si vous craignez une overdose de synagogues. Magnifique balade bordée d’immeubles Art nouveau aux couleurs pastel. A faire absolument en gardant le nez en l’air pour ne pas céder à l’attirance des vitrines chic. Après cette promenade vous n’aurez plus aucune envie de traverser la rue Karlova, sans cesse noyée dans la foule.

-Quelques ruelles à l’écart du vieux centre. Nous avons eu un coup de cœur pour des rues comme Liliova ou Husova bizarrement désertes. Les petites galeries d’art et quelques magasins d’antiquités rendent la flânerie très agréable. L’objectif étant surtout de s’éloigner de la place centrale qui bouchonne à toute heure.

Une belle perspective du Château ? Eloignez-vous du Pont Charles et préférez plutôt les ponts en amont ou en aval. Là vous n’aurez pas à charger contre la foule, ni à user de vos coudes afin de stabiliser votre appareil photo ! Nous on a préféré le pont en aval Manesuv Most, près de notre logement.

Une balade tranquille autour du Château ? Prenez quelques pittoresques ruelles situées derrière le château, comme la rue du nouveau monde Nový svet ou Cerninská. Promenade paisible assurée.

Une vue superbe sur la ville basse ? N’attendez pas de pénétrer l’enceinte du château et dirigez-vous vers le chemin qui mène au Parc de Petrin. Engagez-vous donc dans la rue Úvoz, au bout de Nerudova. Depuis le belvédère, au niveau du plan de situation, la vue sur la ville basse est entièrement à vous. En prime, belle perspective de l’Abbaye de Strahov à votre droite.

La place Venceslas, vous y déboucherez tôt ou tard. Un musée à ciel ouvert tellement les nombreux styles architecturaux se côtoient. Grand boulevard à forte empreinte communiste dont les larges trottoirs laissent assez de place pour ne pas déranger les autres badauds. La Poste Centrale située rue Jindrisská vaut bien le détour. Balade magnifique malgré le froid.

Le jardin franciscain (Frantiskánská zahrada). Tout près de la place Venceslas, ce minuscule cocon de silence en plein centre-ville permet de reprendre ses esprits après l’activité débordante de Venceslas.

Le Musée Alfred Mucha, à quelques pas de la place Venceslas. Pour les fans d’Art nouveau, comme moi ! Les visiteurs ne se bousculent pas aux portes.

Vitrine Mucha Saint Guy

La tournée des passages couverts autour de Venceslas. Sympa en complément du jardin franciscain. Des passages tels que le Rokoko (commencez par l’accès boulevard Venceslas), ensuite le superbe Passage Lucerna et son beau café Art déco et enfin, le passage Kino Svetozor. Idéale en hiver par temps de pluie ou neige. Vous ne trouverez que quelques pragois faisant ici leurs courses sans croiser de touristes.

Une soirée pragoise à l’opéra. Incontournable. Ici la culture reste abordable pour le portefeuille français. Et bien que je me sois pressée d’acheter mes billets depuis Paris, des places étaient toujours disponibles au guichet.

-Et si, comme moi, vous vous rendez à Prague à noël : le spectacle traditionnel des chants de noël ou Chorea Bohemica. Une curieuse découverte qui nous a été présentée par notre hôte et sa femme. Spectacle musical où des petits personnages s’agitent sur scène au rythme des instruments traditionnels. Ils nous racontent les traditions chrétiennes avec plein d’humour. Surtout n’oubliez pas d’apporter votre clochette à faire sonner à chaque nouveau petit récit.

Chorea bohemica

Le long de la Vtlava, sur le quai Masarykovo nábrezi . Encore une magnifique succession de façades Art nouveau et personne devant vous, car tous les objectifs sont pointés vers le bâtiment de Frank Gehry. Attendez les plus belles prises de vue à la lumière du coucher de soleil.

-Partir à la recherche de sculptures de rue… que je vous laisse découvrir par vous même.

Sculpture de rue

… et enfin, si malgré tout vous tenez à contempler les automates de l’horloge astronomique place de la vieille ville, armez-vous de courage car l’un des exercices les plus demandés à Prague consiste à traverser la foule.

Horloge_Prague

Il existe dans ma « to visit » liste de Prague des dizaines d’endroits qui attendent le regard du visiteur de passage. J’avais fait ma petite liste de ce que j’appelais « hors des sentiers battus », si toutefois cela existe dans cette ville. Cependant beaucoup de ces spots constituent des visites d’extérieur ou des lieux fermés en cette saison d’hiver. Je reviendrai à leur recherche pour les beaux jours !

Dans l’un de mes prochains billets, je partagerai avec vous les adresses miam-miam qui m’ont conquise. Des restos et des bars… belle stratégie pour combattre le froid ! Et vous, connaissez-vous Prague en hiver ?

Publicités

Une réflexion sur “ Hiver bohémien ”

Ne soyez pas timides, dites quelque chose...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s