L’Alternative Urbaine

ou mon RTT solidaire!

Si vous habitez en région parisienne et que vous avez encore des RTT à solder avant la fin de l’année, voici une chouette idée pour être sûr de bien les mettre à profit.

Moi, j’ai posé mon dernier RTT de 2014… vendredi dernier  😦

L’idée me trottait dans la tête depuis quelques mois déjà. Alors pour occuper ces précieuses heures de temps libre honorablement gagnées, j’ai rejoint les étudiants de master en ESS (Économie Sociale et Solidaire) que j’accompagne dans le cadre de mon travail, pour une matinée de balade dans le 20ème arrondissement de Paris.
La visite ayant été concoctée par 2 élèves, l’objectif n’était autre que montrer à l’ensemble du groupe un exemple concret de pratique de l’ESS : le tourisme solidaire.

Pour la balade, nous avons été encadrés par l’ONG l’Alternative Urbaine. Les guides de l’association sont tout sauf des guides ordinaires ! Ils sont même extraordinaires car personne d’autre ne peut se vanter de mieux connaître les rues du 20ème.

 Le but de l’Alternative Urbaine est d’aider à l’insertion et/ou réinsertion professionnelle de personnes en situation de grande précarité ou loin de l’emploi, et ce concrètement à travers la culture. Les balades proposées se concentrent sur quelques quartiers populaires et méconnus de Paris. Particulièrement, ces arrondissements dont on entend le moins parler et qui ne manquent pas d’authenticité. Soyez prêts à vous faire dévoiler l’histoire et les secrets des lieux par ceux qui y ont longtemps vécu. Certains à même la rue.

Rendez-vous métro Jourdain, j’ai apprécié le démarrage tout à fait original de la balade. Devant l’église Saint Jean-Baptiste de Belleville, un pied dans le 19ème et l’autre dans le 20ème, nous faisons connaissance avec Anne, notre accompagnatrice.

On ne nous donnera aucun plan de quartier ni l’itinéraire de la balade. C’est voulu.

20eme_4

Nous marchons dans les pas d’Anne, tels des écoliers sages et appliqués. Il faut savoir se balader « le nez en l’air » nous répète Anne sans cesse. Et puis se laisser aller au gré des envies, les siennes ! En 3 heures de tour, nous arpentons ceux qui furent principalement des anciens quartiers ouvriers. Aujourd’hui restés populaires, ils sont parsemés de quelques curieux passages où l’on soupçonne une nouvelle ambiance bobo. Mais c’est peut-être la vraie recette de la mixité à Paris ?

Malgré un ciel grisonnant, grâce à l’enthousiasme d’Anne et à son caractère bien trempé, on ne voit pas les heures défiler. Lorsqu’on se disperse ou qu’on s’attarde trop devant telle ou telle peinture murale, elle sait bien nous secouer « allez, allez ! ». Son œil expert repère des dizaines de graffitis sur les murs, certains très discrets. Il semblerait que le 20ème soit « le » quartier du Street Art à Paris.

Au détour des ruelles de l’ancien village de Ménilmontant, nous jetons des regards furtifs par les trous des serrures pour y apercevoir des jardins secrets, mais aussi des ateliers d’artiste ou des célèbres salles de concerts.

S’étonner à chaque peinture murale des artistes locaux, contempler l’un des derniers bains-douches encore existants à Paris, respirer la paix dans un jardin potager communal… Autant de possibilités et de petits recoins charmants que je vous invite à découvrir par vous-même.

En contrebas de l’église Notre Dame de la Croix, fin du parcours en beauté. Anne prend le temps de récolter nos questions mais aussi plein de chaleureux remerciements.

La promenade finie, je repars ravie. Je dispose encore de toute l’après-midi pour profiter de ma petite panthère d’appartement ;-). Les étudiants ont choisi de rester échanger avec Anne sur son cheminement vers la réinsertion professionnelle. C’est que pour eux aussi la promenade est finie, et qu’il va falloir bosser tout cela !

Petit point pratique : les balades guidées sont gratuites. Mais il faut savoir qu’à la fin du parcours, si vous avez envie de soutenir l’association par un petit don (geste que j’encourage vivement) le montant est laissé à votre appréciation.

En ce moment même, l’association travaille à la création de parcours de balade pour des personnes atteintes de déficiences visuelles. Sympa, non?

Vous l’aurez compris, L’Alternative Urbaine fait partie de ces projets touristiques qui font preuve de responsabilité. Alors, pourquoi ne pas changer votre façon de visiter Paris ?
Soyez un promeneur solidaire !

Infos ici : l’Alternative Urbaine

Mes RTT s’avèrent parfois surprenants. Ils peuvent être reposants, gourmands, culturels… et maintenant engagés aussi !

Alors, reprendriez-vous encore quelques RTT ?

Publicités

3 réflexions sur “ L’Alternative Urbaine ”

  1. J’adore ce genre de visites ! J’ai eu la chance de suivre des spécialistes passionnés dans le quartier indien de Paris et également à la Butte aux Cailles. Bises !

    J'aime

Ne soyez pas timides, dites quelque chose...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s